Récupération Améliorée Après Chirurgie – RAAC

La prise en charge du patient opéré en chirurgie orthopédique a nettement évolué ces dernières années et la Réhabilitation Améliorée Après Chirurgie (RAAC) en est une de ses améliorations importantes.

Le développement de la chirurgie ambulatoire, l’évolution des techniques chirurgicales mais aussi des techniques anesthésiques y ont grandement contribué. Associée à une structure de soin adaptée et à des équipes médicales et paramédicales formées, les séjours de courtes durées pour des chirurgies considérées comme lourdes, sont devenus la règle.

La RAAC se décompose en 3 temps, la période pré-opératoire, la période per-opératoire et la période post-opératoire dans le service mais également à domicile.

En pré-opératoire

La RAAC peut être utilisée à différents niveaux pour chaque patient. Dès la programmation de votre intervention chirurgicale, l’objectif est que vous soyez accompagné et en confiance jusqu’à la chirurgie.

L’information délivrée par votre chirurgien est claire et précise quant à votre pathologie et sa prise en charge. Les étapes de ce traitement sont expliquées et souvent rappelées lors de la consultation pré-anesthésique.

L’ensemble des documents nécessaires vous sont remis avant l’intervention afin que vous puissiez anticiper les soins. Votre chirurgien pourra vous proposer de réaliser quelques séances de kinésithérapie avant l’intervention.

Enfin il est possible de rencontrer une infirmière coordinatrice en petits groupes afin de répondre aux dernières questions et de vérifier les documents remis en cas de doute.

Pendant l'intervention

Afin de diminuer votre anxiété, vous serez admis à la Polyclinique le plus tard possible. Vous devrez être a jeun depuis minuit la veille de l’intervention mais le jeun “moderne” permet dans certains cas la prise d’une collation de liquide clair de type thé ou jus de fruit sans pulpe jusqu’à 2 heures avant l’intervention.

La priorité est la diminution des effets secondaires des produits utilisés en anesthésie et pour diminuer les douleurs.

L’utilisation des techniques chirurgicales les plus modernes permet à votre chirurgien d’être le moins invasif possible, par la voie d’abord, et en évitant la pose de drain par exemple. Il participe à diminuer vos douleurs après l’intervention par l’infiltration de produits anesthésiants directement au cours de la chirurgie.

En post-opératoire

En post-opératoire, l’objectif est que vous soyez rapidement le plus autonome possible. L’ensemble de l’équipe aura le même message afin que vous soyez le moins dépendant possible.

La reprise des boissons est autorisée dès votre retour du bloc opératoire.

Nous vous demanderons de porter des vêtements civils comme si vous étiez à domicile.

Le premier levé dès le retour du bloc est primordial et sera réalisé par le kinésithérapeute encore une fois pour vous mettre en confiance.

Enfin, l’application de glace via un pochon ou une attelle réfrigérée a prouvé son efficacité dans le traitement de la douleur.

Votre retour à domicile rapide dépend de ce retour à l’autonomie. Le plus souvent il est possible une fois la descente et la montée des escaliers apprise et après validation finale de votre chirurgien.

Ce retour à domicile peut être source d’angoisses mais les différentes étapes de votre prise en charge vous ont été expliquées et même si vous avez regagné votre domicile, vous ne serez pas seul.

La gestion de la douleur est souvent le plus sensible une fois à la maison et vous pourrez contacté votre chirurgien en cas de difficultés. Vous trouverez sur ce site mais également sur les documents qui vous ont été remis les différents moyens de nous contacter. Enfin, votre infirmière de ville et votre kinésithérapeute seront également à vos cotés et pourrons nous alerter en cas de doute.

La réhabilitation améliorée après chirurgie RAAC est aujourd’hui devenue la règle et le témoin d’une prise en charge de qualité.

Ses avantages en terme de récupération sont indéniables et ont été prouvés.